Ne manquez par les Rendez-Vous Québec Cinéma!

Du 21 février au 3 mars prochain, le coeur de la cinémathèque québécoise se transformera en quartier général d’un festival avec toute une programmation : leçons de cinéma, courts métrages, longs métrages, documentaires, fictions, premières et… événements gratuits! Voici un aperçu des films et événements à ne pas manquer pour la 36e édition des Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC).

*Changement de nom* Autrefois nommé Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ), le festival change son nom pour les Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC) afin de souligner son appartenance à l’organisation qui en assure le déroulement année après année : Québec Cinéma.

Ce silence qui tue de Kim O’basawin | Documentaire, 76 minutes

Film documentaire à ne pas manquer, Ce silence qui tue expose la situation des femmes autochtones dans notre société actuelle. Elles étaient 1 181 disparues ou assassinées selon la GRC en 2014. Au Canada, elles ont huit fois plus de risques d’être assassinées que tout autre citoyen. La réalisatrice Kim O’Basawin donne la parole à ces femmes et à leurs histoires sous la confidence.

Les faux tatouages de Pascal Plante | Fiction, 87 minutes

C’est une histoire d’amour, celle de Mag et Théo. Tout commence un soir de concert de musique punk, un peu plus loin dans un casse-croûte. Mag aborde Théo et ça clique. Ils ne se lâchent plus, c’est la passion comme elle se vit à 16 ans.

C’est le coeur qui meurt en dernier d’Alexis Durand-Brault | Fiction, 105 minutes

Julien (Gabriel Sabourin) s’apprête à recevoir un prix du Gouverneur général pour son roman C’est le coeur qui meurt en dernier. L’événement le pousse à tenter de renouer avec sa mère  souffrant d’Alzheimer qu’il n’a pas revu depuis la mort de son père, il y a 8 ans de cela. Adapté du roman de Robert Lalonde, le réalisateur Alexis Durand-Brault y dirige sa copine Sophie Lorrain et sa belle-mère, Denise Filiatrault. Elles incarnent toutes les deux la mère de Julien à différents moments de sa vie.

Labrecque, une caméra pour la mémoire de Michel La Veaux | Documentaire, 94 minutes

Le réalisateur Michel La Veaux signe un portrait au présent du réalisateur de La nuit de la poésie 27 mars 1970 et de À hauteur d’homme, également directeur photo du film Le chat dans le sac. Il suffit de jeter un coup d’oeil à la bande-annonce pour sentir toute la poésie qui sort de cette rencontre entre deux grands passionnées de cinéma.

AVA de Sadaf Foroughi | Fiction, 102 minutes

Présenté au dernier Toronto International Film Festival (TIFF), le film Ava porte le nom de son personnage principal, interprétée brillamment par Mahour Jabbadi, une jeune adolescente vivant à Téhéran. Entre l’école et les cours de violon, Ava vit une vie assez rangée jusqu’à ce que sa mère commence à se méfier et à douter de sa fille l’amenant jusqu’à un examen gynécologique!

Née à Téhéran et vivant à Montréal, la réalisatrice Sadaf Foroughi présente un scénario tout à fait touchant. Ava, c’est un regard sur l’adolescence dans un pays où, à 16 ans comme à 30 ans, tout n’est pas permis pour une jeune femme. À découvrir!

Leçons de cinéma

Nul autre que Denis Villeneuve, metteur en scène d’exception, présentera une leçon de cinéma le dimanche 25 février. L’événement a gagné en popularité si rapidement que le festival a remis à la vente d’autres billets pour l’occasion… faites vite!

Robin Aubert, ça vous dit quelque chose? Son film Tuktuq a été applaudi par la critique et son film Les Affamés (un film de zombies québécois!) a également séduit le public au courant de la dernière année. Conversation intime avec le réalisateur qui a plusieurs cordes à son arc le 23 février à  20h!

Pour toute la programmation, c’est ici!

Exprimez-vous
Blogueur

« Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. » Pour reprendre les mots d’un cinéaste ...