Tous les articles

chapiteau

IMG_1442-733

Galerie photo : tapis bleu de Luzia

Mercredi dernier, le Cirque du Soleil présentait son tout nouveau spectacle Luzia au chapiteau installé dans le Vieux-Port de Montréal. Plusieurs personnes de la communauté artistique ont défilé sur le tapis bleu installé pour cette première mondiale tant attendue. Découvrez le spectacle dans la galerie photo précédente.

Cirque
IMG_0814-733

Galerie photo : Luzia

Mercredi dernier, le Cirque du Soleil présentait son tout nouveau spectacle Luzia au chapiteau installé dans le Vieux-Port de Montréal.

Le fil conducteur du spectacle se trouve à être ce parachutiste perdu, un clown silencieux, qui fait la rencontre de plusieurs personnages à travers son périple pour trouver de l’eau. Il faut noter que l’utilisation de l’eau est une première pour le Cirque sous le chapiteau. Un des numéros les plus réussis est sans contredit celui du contorsionniste, Aleksei Goloborodko. Le public n’aurait jamais soupçonné que le corps humain pouvait se torde de cette manière. Sans oublier l’intense chute d’eau au milieu de la scène à travers laquelle des images sont formés. Les costumes sont aussi majestueux qu’hauts en couleur, on peut y voir l’influence du thème principal du spectacle, le Mexique. Une autre nouveauté sous le chapiteau est la scène pivotante, qui permet à tous d’apprécier le spectacle à son maximum peu importe son emplacement. Finalement, les spectateurs conquis ont conclu le spectacle sous une tonne d’applaudissements, ce qui résume bien le sentiment général face à cette production des plus grandioses.

Luzia est présenté à Montréal jusqu’au 17 juillet 2016 pour ensuite s’installer à Toronto puis San Francisco.

Cirque
Girard

Amaluna

C’est à compter du 19 avril prochain que le public pourra assister à Amaluna, nouvelle création du Cirque du Soleil qui sera présentée sous le Grand Chapiteau du Vieux-Port. Retour sur la conférence de presse de cette 32e création du Cirque du Soleil, qui promet encore une fois d’en mettre plein la vue aux spectateurs.

Amaluna transportera le spectateur sur une île mystérieuse gouvernée par des déesses et régie par les cycles de la lune. Sur cette île, une jeune fille et un homme arrivé par une tempête, s’enticheront ardemment. Le jeune couple devra surmonter divers obstacles avant de trouver la voie de la sérénité.

Pour cette nouvelle création, Guy Laliberté et Gilles St-Croix ont confié la mise en scène à nul autre que Diane Paulus, metteure en scène grandement réputée aux États-Unis. Considérée par le Boston magazine comme l’une des 50 femmes les plus influentes de Boston, Diane Paulus a notamment signé la mise en scène de la populaire comédie musicale Hair sans oublier celle de The Donkey Show, adaptation disco d’un Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, qui connut un vif succès à travers le monde.

La distribution d’Amaluna est constituée à 70% de femmes et le groupe musical est entièrement féminin. Cela allait de soit pour Diane Paulus, qui voulait rendre hommage à la femme avec Amaluna, mais par dessus tout de célébrer l’art dans notre société à travers cette nouvelle création.


On retrouve avec surprise deux clowns dans cette distribution constituée principalement de déesses, d’amazones et d’autres personnages de mondes lointains. Ces deux clowns seront les serviteurs des deux personnages principaux. Tout comme leurs maîtres, ces derniers s’amouracheront l’un de l’autre. Ils représentent la faiblesse de cet univers imagé tout en étant porteurs d’humanité.

Cumulant plus de 15 années d’expérience en musique pour la télévision et le grand écran, le duo Bob et Bill signe la conception musicale d’Amaluna, accompagné de Jacques Boucher à la conception sonore. Ayant déjà travaillé ensemble sur Totem, le trio avait comme mandat de plonger les spectateurs dans une ambiance tout à fait différente pour Amaluna. Sur cette nouvelle création, les compositions musicales, plus modernes et contemporaines, délaissent le genre musical World de Totem. « Nouveauté et différence » étaient les mots d’ordre pour la conception musicale. Pour arriver à construire cette ambiance moderne, l’équipe a opté pour des mélanges d’instruments peu communs dans le monde circassien, tel que la fusion du saxophone et de la guitare électrique. Fait intéressant, les paroles des chansons sont une nette invention du duo Bob et Bill!

Meredith Caron, conceptrice des costumes pour Amaluna, a confectionné pour chaque groupe du spectacle des costumes de couleurs vives reflétant la personnalité et l’histoire des personnages. Son inspiration? La vie tout simplement. La curiosité, son désir de retravailler avec Guy Laliberté et plus que tout, son désir de toucher l’œil du spectateur à travers ses confections. Souhaitant plus que tout rendre hommage à l’univers féminin, elle a épousé avec minutie les formes du corps des femmes de la distribution. En collaboration avec la metteure en scène, cette passionnée s’est même défiée personnellement en ajoutant des éléments de taille aux costumes, tel que des cages dorées recouvrant des unicycles pour un numéro destiné à cette discipline.

Les prestations de la conférence de presse laissent entrevoir un univers bien encré, empreint de magie et d’humanité. Le Cirque du Soleil nous laisse sur notre envie de découvrir davantage cette île mystérieuse du nom d’Amaluna.

Infos et réservations | Album photos


Cirque