Martin Landry, Montréal en Histoires

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal. Martin Landry est directeur pédagogique à Montréal en Histoires et travaille à développer des contenus ludiques et éducatifs. Montréal en Histoires met de l’avant des valeurs de plaisir et de découverte, mais aussi de compétence et de rigueur. Il a à cœur l’accessibilité de ses projets et le partage du savoir, de la culture, de pans d’histoire de la mémoire collective.
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

jazz

Saviez-vous que la première édition du Festival international de Jazz de Montréal s’est déroulée à l’île Sainte-Hélène ?

Voici l’affiche du premier Festival international de Jazz de Montréal qui se déroule du 2 au 10 juillet 1980, à Terre des Hommes. Fondé par Alain Simard, André Ménard et Denyse McCann, le Festival de Jazz de Montréal accueille dès ses débuts plusieurs milliers de personnes qui se rendent à la Place des nations sur l’île Sainte-Hélène, sur l’ancien site de l’Exposition universelle de 1967, pour assister aux concerts des grands noms du jazz. C’est Ray Charles qui donne le spectacle d’ouverture qui connaît un grand succès pour sa toute première édition. Au fil des ans, le festival déménagera au centre-ville et deviendra une tradition estivale montréalaise qui attire des artistes et des visiteurs de partout dans le monde. Cet événement est une vitrine majeure pour les musiciens d’ici et d’ailleurs. Le jazzman Vic Vogel de Montréal et son Big Band participe à toutes les éditions du festival depuis sa fondation.

Crédit: Jacques Bourassa, Festival International de Jazz de Montréal

Musique
LaVitrine-Blogue733

Savez-vous qui…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

Francofolies

Savez-vous quels artistes ont inauguré la première édition des FrancoFolies de Montréal ?

Fondées par Jean-Louis Foulquier, Alain Simard et Guy Latraverse, les premières FrancoFolies ont lieu entre le 7 et le 16 septembre 1989 au Spectrum de Montréal. Le festival, qui s’inspire de celui de La Rochelle en France, célèbre la chanson francophone internationale avec plusieurs grands noms d’ici et d’ailleurs (Michel Rivard, Louise Forestier, Véronique Sanson et d’autres). La programmation présente aussi des jumelages d’artistes fort appréciés du public qui deviendront une spécialité du festival. Aujourd’hui, les FrancoFolies de Montréal jouissent d’une réputation internationale et constituent une fête incontournable pour les Montréalais et les touristes.

Crédit: Yves Archambault, FrancoFolies de Montréal

Musique
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

JPR

Saviez-vous que le festival Juste pour rire est le premier festival de rue destiné à l’humour au monde ?

Cette affiche représente la deuxième édition du Festival Juste pour rire. Créé par Gilbert Rozon en 1983, le Festival Juste pour rire de Montréal est le premier festival de rue destiné à l’humour au monde. Le festival d’abord destiné aux francophones accueille des humoristes québécois et français reconnus et permet au public de découvrir de nouveaux talents. Rapidement, le festival prend de l’expansion : un volet anglophone est créé et le festival s’installe progressivement dans d’autres grandes villes du monde : Paris, Toronto, Chicago… accordant ainsi une renommée internationale à la ville de Montréal et à sa scène humoristique. L’affiche avec son célèbre personnage est une création de l’artiste de renommée internationale Vittorio (1932-2008).

Humour
LaVitrine-Blogue733

Savez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

st-jean

Savez- vous à quel endroit 300 000 Montréalais peuvent se réunir pour un spectacle?

Le 23 juin 1976, plus de 300 000 personnes se rendent sur le Mont Royal pour assister au spectacle de la Saint-Jean-Baptiste. Le spectacle présenté tout près du lac des Castors met en scène des grands noms de la scène artistique québécoise : Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps, Claude Léveillé, Robert Charlebois, Gilles Vigneault. Plusieurs considèrent que le spectacle, qui survient peu de temps seulement avant l’élection du Parti québécois, est un moment marquant de la montée du nationalisme au Québec.

Crédit: Archives La Presse

Musique
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

1963

Saviez-vous que l’année 1963 est très importante pour la culture montréalaise?

Cet extrait du programme souvenir de l’inauguration de la Place des Arts (21 septembre 1963) présentant les dates principales de sa construction entre 1956 et 1963. Au milieu des années 1950, un désir de revitaliser le centre-ville de Montréal voit le jour, notamment chez le maire Jean Drapeau. Le projet de la Place des Arts est imaginé dans le but de créer un espace important au centre-ville consacré aux arts de la scène. La Place des Arts et la Grande Salle (aujourd’hui Salle Wilfrid-Pelletier) sont inaugurées en 1963. L’Orchestre symphonique de Montréal va y élire domicile dès l’ouverture. Plusieurs autres salles seront construites dans les décennies suivantes et la Place des Arts deviendra rapidement un lieu incontournable pour les évènements culturels montréalais.

 

Crédit: Archives de la Ville Montréal

Variétés
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

LeonardCohen

Saviez-vous que Leonard Cohen est un Montréalais ?

Après avoir grandi dans le secteur de Westmount, Leonard Cohen entreprend des études en lettres à l’Université McGill en 1951, comme on peut le voir sur cette photo tirée de l’album des finissants de l’année 1955. Encore très populaire de nos jours, Cohen est reconnu pour ses chansons de style folk rock, sa voix basse et ses textes poétiques. En 2008, il est nommé Grand officier de l’Ordre national du Québec.

Crédit: Courtesy of the Students’ Society of McGill University

 

Musique
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

LiliStCyr

Saviez-vous que Lili St-Cyr a longtemps été une des figures emblématiques de la vie nocturne montréalaise ?

Lili St-Cyr. Lili St-Cyr (1918-1999) est l’une des figures emblématiques de la vie nocturne montréalaise du milieu du 20e siècle. Cette actrice américaine arrivée à Montréal en 1944 est une vedette de l’effeuillage. Elle est la tête d’affiche du Théâtre Gayety sur la rue Sainte-Catherine pendant plusieurs années d’affilée. En plus des clubs de « strip-tease », les noctambules montréalais ont plusieurs possibilités de divertissement. Par exemple, les maisons de jeux du Red Light attirent leur lot de clients et les cabarets, comme le Faisan doré, et les clubs de jazz ont la cote à cette époque où le pianiste montréalais Oscar Peterson se bâtit une brillante réputation.

Crédit: Paramount Pictures/Photofest

Musique
LaVitrine-Blogue733

Connaissez-vous…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

tit-coq

Connaissez-vous Tit-Coq ?

Le théâtre est bien vivant à Montréal au milieu du 20e siècle : plusieurs troupes importantes y sont présentes et font émerger un nouveau style théâtral de répertoire canadien. Gratien Gélinas (1909-1999), auteur et comédien principaux de la pièce Tit-Coq, créée à Montréal au Monument national en 1948, est considéré comme l’un des fondateurs du théâtre québécois moderne. Il se fait connaître dès 1938 avec une série de spectacles d’actualités intitulés les Fridolinades qu’il poursuit jusqu’en 1946.

 

Crédit: Archive de la Ville de Montréal

Théatre
LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

300eanniv

Savez-vous comment les Montréalais ont célébré le 300e anniversaire de fondation de la ville ?

Cette photo de la cérémonie du salut à Maisonneuve est datée de mai 1942. Les célébrations du 300e anniversaire de Montréal ont lieu tout au long de l’année 1942. Elles sont ponctuées de messes, de fêtes, de dîners, de défilés historiques, de spectacles musicaux, etc. Le 18 mai, les organisateurs invitent une centaine de personnes sur la place d’Armes pour rendre hommage au fondateur de la ville, Paul de Chomedey de Maisonneuve. Le grand public est aussi convié à un « pèlerinage historique » dans le Vieux-Montréal.

Crédit: Archives de la ville de Montréal VM12-14-1

 

LaVitrine-Blogue733

Saviez-vous que…

Montréal en Histoires est fier de vous partager des petits trésors d’archive. Découvrez chaque semaine sur le blogue de La Vitrine des événements et personnages qui ont fait l’histoire de Montréal.

ouimetoscope

Saviez-vous que le Ouimetoscope a été le premier cinéma permanent de la ville?

Le Ouimetoscope ouvre ses portes le 1er janvier 1906 à Montréal, au coin des rues Sainte-Catherine et Montcalm. Il s’agit du premier cinéma permanent à Montréal et même au Canada. Il est fondé par Léo-Ernest Ouimet (1877-1972), éclairagiste et électricien. On y présente des « vues animées », c’est-à-dire de petits films muets qui impressionnent beaucoup le public. En 1907, Ouimet ouvre une deuxième salle de cinéma qui deviendra la plus luxueuse en Amérique avec 1200 places. Dès 1906, il présentera ses propres films d’actualités. Dans les années 1970 et 1980, le Ouimetoscope est une salle de cinéma de répertoire fréquentée par les cinéphiles.

Crédit: Archives de la ville de Montréal

 

 

Cinéma