gurd_733_v2

Grand style

Le Musée McCord présente, jusqu’au 6 novembre, l’exposition Grandes demeures, Montréal, 1974. Une incursion photographique de Charles C. Gurd dans les somptueuses maisons de riches familles montréalaises.

Durant les années 1910 à 1930, des hommes d’affaires et leur famille fortunée, tels que les Redpath, les Molson ou les Ogilvie, demandent aux plus éminents architectes de leur construire des maisons de style edwardien à la hauteur de leur prestige. Dans les années 1970, plusieurs de ces maisons sont vouées à être vendues, transformées ou détruites. Jeune architecte et photographe, Charles C. Gurd décide d’immortaliser ces demeures, symboles du style et d’un art de vivre alors appelé à disparaître.

Avec son appareil Leica M4 et une bourse du Conseil des arts du Canada, il crée une série de photos en noir et blanc rassemblant 6000 négatifs. Il fait don de 1337 négatifs et de 325 tirages à jet d’encre au Musée McCord en 2014.

charles-gurd-500

Dans la petite salle contenant une quarantaine de photographies, on se sent un peu voyeur en scrutant l’intérieur de ces maisons. Les photos sont sobres et nous offrent un regard neutre sur l’intimité de ces familles bien nanties.

Les escaliers sculptés dans le bois massif côtoient les colonnes de marbre et les immenses fenêtres garnies de longs rideaux. La décoration d’une autre époque contraste avec quelques éléments plus modernes comme une télévision ou un grille-pain qui semblent presque anachroniques. Les clichés présentent également les domestiques des familles, un peu comme s’ils faisaient « partie des meubles ». La devanture imposante des résidences dégage une allure froide, un peu austère.

Grandes demeures, Montréal, 1974 est un voyage dans le temps au cœur d’un patrimoine montréalais peu connu.

Exprimez-vous
Blogueur

J’ai longtemps travaillé dans les billetteries. Cinq années à vendre à des clients les billets pour les meilleurs spectacles. Cinq années à remettre aux clie...