Tous les articles

place Jacques-Cartier

cramezay-pagaie-a-travers-les-epoques-733x387

Un rallye familial pour revivre l’histoire!

Les traces du passé se cachent partout dans le paysage urbain, mais il est facile de passer à côté sans les apercevoir. Pour éveiller le sens de l’observation des Montréalais, le jeu historique «Pagaie à travers les époques» est offert gratuitement sur la place Jacques-Cartier, les fins de semaine de février et du 4 au 12 mars.

cramezay-pagaie-a-travers-les-epoques-6_largeur500px

Tout commence sur la place Jacques-Cartier, sous une tente au toit rouge, où des animateurs en costume d’époque accueillent les visiteurs. Quelques explications, un questionnaire et un crayon, et on est lâché sur la place à la recherche des réponses aux questions du quiz. Il y en a au total huit auxquelles on peut répondre en 10 à 15 minutes.

« Aucune connaissance en histoire n’est requise au préalable! », précise l’instigatrice du jeu, responsable de l’éducation au Musée du Château Ramezay, Louise Brazeau. « Toutes les réponses se trouvent sur la place, il suffit d’ouvrir l’œil. » C’est en effet en examinant les monuments et les bâtiments qu’il est possible de repérer les détails qui témoignent de l’histoire de la place Jacques-Cartier.

Une fois le questionnaire complété, les animateurs vous certifient « voyageur du temps » et offrent la possibilité de se photographier en costume avec le trophée du jeu, une pagaie d’or. Avis aux gourmands: finir le jeu donne aussi droit à un chocolat chaud à l’érable ou une tire à la boutique Délices Érable & Cie!

cramezay-pagaie-a-travers-les-epoques-8_largeur500px

« Pagaie à travers les époques » est une initiative du Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal. L’objectif est de proposer une activité qui anime la place Jacques-Cartier en dehors de la haute saison, mais c’est aussi une manière ludique de prendre contact avec le patrimoine en famille ou entre amis.

« La place Jacques-Cartier est au cœur de l’histoire de Montréal », souligne Louise Brazeau. « Autochtones, officiers du roi, marchands… ils sont des millions à avoir foulé ce sol et nous voulons faire voir que la place s’est transformée et continue d’évoluer au fil des vies de ceux qui la parcourent et l’utilisent. »

cramezay-pagaie-a-travers-les-epoques-7_largeur500px

*Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications.

Rédigé par l’équipe du Château Ramzay

Musée Exposition
MEF_2014_NYE

Profiter des joies d’un début d’hiver sans neige à la place Jacques-Cartier

Difficile de se sentir dans l’esprit du temps des Fêtes par ce doux mois de décembre. Heureusement, notre belle ville accueille depuis quelques semaines déjà le très couru événement Montréal en Fêtes, de quoi s’imprégner de cette période festive. Au menu, une tonne d’activités gratuites à faire à l’extérieur, mais surtout le meilleur reste à venir, car qui dit temps des Fêtes dit bien sûr généreux soupers de famille, avalanche de cadeaux, rafales de séries-télé et immanquablement, party du Jour de l’An! La Vitrine a eu la chance de s’entretenir rapidement avec Dimitri Soudas, président de l’événement. De son avis, le party du Jour de l’An de Montréal en Fêtes est la cerise sur le sundae ou encore l’étoile sur le sapin qui clôturera cette belle initiative de l’organisme. Et on est aussi de cet avis, quand on entend les noms de Cœur de Pirate, Bernard Adamus, Dumas et Yann Perreau qui feront lever la foule sur la place Jacques-Cartier le 31 décembre.

Quels sont vos objectifs pour l’événement cette année?

Notre objectif premier, toujours en tant qu’organisation à but nonlucrative, est de produire une belle expérience pendant le temps des Fêtes, pendant Noël et bien sûr, la veille du Nouvel An. La majorité de ce que nous faisons est offerte gratuitement, dont le party du Nouvel An, où il y aura 70 000 personnes cette année. Il y a le marché de Noël, que nous faisons pour la première fois et qui est vraiment extraordinaire. Il y a des activités gratuites pour les enfants, que ce soit le cinéma des Fêtes en plein air, le porte-vœux, les zones chaleureuses, le cool yoga… Nous avons aussi une ligne téléphonique où les enfants peuvent parler directement au Père Noël et à ses lutins. Alors, l’objectif premier c’est une belle expérience pendant le temps des Fêtes au Vieux-Port et au Vieux-Montréal. Et bien sûr, c’est probablement sur le plus beau site en Amérique du Nord!

Pour ce party du Jour de l’An, décrivez-moi un peu l’itinéraire de la soirée et pourquoi votre choix s’est arrêter sur des chanteurs d’une plus jeune génération?

Je dirais que Dumas, Yann Perreau, Bernard Adamus et Coeur de Pirate, en effet c’est une plus jeune génération et c’est la troisième année que nous faisons le party du Nouvel An. Au début, on avait entre 35 000 et 40 000 personnes, l’année passée, on avait plus de 50 000 personnes et cette année, 70 000 personnes. Les gens qui viennent ont de 18 à 45 ans, alors c’est le type de musique qu’ils écoutent et on veut s’assurer qu’ils aient une belle soirée. Bien sûr, aux douze coups de minuit, il y aura des feux d’artifice Coca-Cola. Nous allons ensuite avoir le DJ VitoV qui va jouer de la musique, les gens vont pouvoir célébrer et danser jusqu’à deux, trois heures du matin.

Avez-vous des coups de cœur dans la programmation de Montréal en Fêtes 2015?

Chaque fin de semaine, du jeudi au dimanche, le marché de Noël est ouvert, c’est la première fois qu’on fait le marché de Noël tel quel. Premièrement, il faut savoir que le vrai Père Noël est à notre marché alors les jeunes peuvent venir le rencontrer et prendre des photos. Si les gens sont à la recherche de cadeaux uniques ou même de venir acheter leur sapin de Noël, c’est disponible à notre marché. Le marché de Noël c’est l’endroit idéal pour ceux qui adorent l’art, parce que c’est une opportunité de venir rencontrer des marchands, des artistes et des artisans québécois. S’ils veulent découvrir des produits confectionnés à la main, c’est vraiment quelque chose de très unique et c’est un espace qui est entièrement repensé et campé sur la place Jacques-Cartier. Il y a une belle ambiance visuelle et sonore qui fait que les gens sont contents de venir et de faire leur magasinage. Alors, encore une fois, c’est du 3 au 20 décembre, du jeudi au dimanche. Et comme j’ai dit un peu plus tôt, à part du marché de Noël, il y a plusieurs activités gratuites comme le cinéma en plein air, du jeudi au dimanche, on joue des films et les gens peuvent venir avec leur chocolat chaud et une couverture. Il y a aussi un grand porte-vœux, les gens peuvent le tenir dans leurs mains, formuler leur souhait et tout le monde peut les entendre.

Des festivités comme celles-ci pour Montréal on en voudrait à toutes les saisons, est-ce qu’il y a des nouveaux projets qui s’annoncent en 2016 pour la scène artistique?

En tant qu’organisation Montréal en Fêtes, notre période d’activation est le mois de décembre et de janvier, pendant le temps des Fêtes, Noël et le Jour de l’An. Mais bien sûr, Montréal est une ville cosmopolite, culturelle, de niveau international, donc il y a toujours quelque chose à faire Montréal pendant toutes les saisons.

Pour voir toute la programmation de l’événement Montréal en Fêtes, on clique ici. Et je vous laisse sur une magnifique vidéo du party du Jour de l’An 2014, voir le Maire Coderre faire un câlin à la chanteuse Stéphanie Boulay (#spoiler) ça redonne envie de croire à la magie de Noël pour notre Montréal pas encore tout à fait blanche.

Musique