Tous les articles

Patrick Watson

733x387

Galerie photo : Mile Ex End

C’est cette fin de semaine qu’avait lieu la première édition du Mile Ex End. Notre photographe Marie-Claude Brault a pris en photos les moments forts du festival!

Musique
milex-festival-grand

Mile Ex End, bientôt près de chez vous!

Au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, un nouveau festival de musique fait son entrée à Montréal les 2 et 3 septembre prochain, mesdames et messieurs, veuillez accueillir le Mile Ex End. Cette première édition promet de frapper fort, déjà par son emplacement, loin de la centralisation du quartier des spectacles, au coeur même de la ville. Localisation de choix, située à mi-chemin entre le chic Mile End, le Mile-Ex, la Petite-Italie et Rosemont-La-Petite-Patrie, le Mile Ex End se déroulera dans un lieu inusité qui offre un mélange urbain et sauvage bien Montréalais, j’ai nommé: le Viaduc Van Horne. C’est donc sous le pont que seront positionnées les deux scènes qui feront résonner ces quartiers montréalais la fin de semaine prochaine pour quarante-huit heures. Outre sa position intéressante, les têtes d’affiche le sont tout autant et offrent un beau mélange québécois et international. On compte parmi la vingtaine d’artistes : Patrick Watson, Andy Shauf, Kid Koala, Cat Power, City and Colour, Godspeed You! Black Emperor, Suzanne Vega, Charlotte Cardin et j’en passe! Un beau mélange d’artistes reconnus et de la relève musicale! D’ailleurs Suzanne Vega, qui célèbre le trentième anniversaire de son album Solitude Standing (Tom’s Diner et Luka) interprètera son intégral pour l’occasion!

mile-ex-end

De nombreux camions de rue, bar et table à pique-nique sont prévus pour assurer une ambiance festive et aussi familiale au site. Il ne reste plus qu’à espérer du beau temps pour la fête du Travail si vous avez déjà vos billets, sinon dépêchez-vous de vous en procurer! Vous ne voudrez certainement pas manquer la première édition prometteuse du nouveau festival de la rentrée!

 

 

 

 

Musique
Patrick-Watson

Patrick, mon amour

Des frissons sur la nuque, des yeux qui brillent et des cœurs qui battent sur le même rythme que la musique planante et enveloppante de Patrick Watson. Le public du Métropolis a eu l’impression de vivre un moment hors du temps hier soir au spectacle Love songs for robots.

J’ai dû voir Patrick Watson au moins cinq fois en spectacle dans les dernières années. En fait, je le marierais. Mon jugement est donc peut-être tendancieux, mais hier, j’ai vu au Métropolis l’un de ses meilleurs spectacles. La salle baignait dans une ambiance feutrée, bercée par cette voix magnifique et si caractéristique du chanteur montréalais.

Sur la scène, jonchée de globes lumineux transparents ornés de plumes rouges, le spectacle s’est entamé avec la pièce titre de l’album; Love Songs For Robots, une chanson tout en douceur, avant d’enchaîner avec la puissante Good Morning Mr. Wolf qui a complètement soulevé le public. Sous d’immenses sphères suspendues éclairées par des projections, Watson était accompagné sur scène de son groupe ainsi que de trois choristes et de nombreux musiciens pour compléter l’orchestration de l’ensemble.

Plusieurs beaux moments ont parsemé le spectacle. On se serait cru dans un spectacle techno lorsque des centaines de minuscules rayons lasers verts et rouges ont traversé la scène vers le public le moment d’une chanson, mais ça n’avait de techno que l’éclairage. Un solo de scie égoïne par le batteur Robbie Kuster a également enthousiasmé le public.

Nous avons eu droit à des surprises jusqu’à la fin de la soirée. Au rappel, les membres du groupe sont réapparus sur scène revêtant des combinaisons lumineuses s’éclairant au rythme de leurs instruments. Patrick Watson est également descendu dans la foule avec un étrange système de mégaphones sur le dos pour une version à capella de Man under the sea où la foule a chanté paisiblement avec lui jusqu’à chuchoter la chanson à l’unisson.

Le chanteur est revenu sur scène pour un deuxième rappel où il a interprété une version piano-voix de la splendide Lighthouse.

Encore sur mon nuage aujourd’hui, j’écoute du Patrick Watson en boucle et je vous invite à vous procurer des billets pour son spectacle.

Patrick Watson sera au Métropolis les 16 et 18 décembre à Montréal, les 26 et 27 février à l’Annexe 3 de Laval et les 4 et 5 mars à l’Impérial de Québec.

Musique