Visuel-Nuits d'afrique

Voyage multiculturel et innovation au rendez-vous : Festival International Nuits d’Afrique

Le 12 juillet prochain, le Festival International Nuits d’Afrique soufflera ses 30 bougies. Une édition qui promet et qui réserve aux amoureux de la musique du monde, une programmation diversifiée et innovante pour célébrer cette 30e édition. Suivi de mon entrevue avec le porte-parole de l’évènement, Herby Moreau.

« Les Nuits d’Afrique est le festival qui ressemble le plus à Montréal par son aspect multiculturel. C’est un festival qui permet aux Québécois de souche et d’adoption de pouvoir voyager dans leur propre ville et de voyager en musique. C’est aussi une occasion de bouger et de s’éclater» mentionne Herby Moreau, porte-parole de la 30e édition du festival.

Moreau Herby480px

Moreau n’est pas à sa première fois en tant que porte-parole de l’évènement, toutefois, il avait passé le flambeau à d’autres pour mieux le reprendre en cette année bien spéciale. « Je fais partie de la famille de Nuits d’Afrique. C’était une année charnière et importante et ça me fait plaisir d’être de retour pour cette grande occasion! » mentionne-t-il.

L’évènement risque effectivement d’attirer la foule. La programmation  propose pas moins de 700 artistes venus de 35 pays différents, en passant des pays africains à l’Amérique latine. Plus de 110 concerts et activités prévues à l’horaire.

« Le festival s’effectue en 2 temps. Le 1er temps se déroule en salle. Des concerts sont présentés dans différentes salles de Montréal, dont le Balatou, le Métropolis, et la Sala Rossa. En 2e temps, à partir du 19 juillet, il y aura des concerts extérieurs gratuits tous les soirs, et ce pendant 6 jours », indique Moreau. Une 6e journée s’est ajoutée pour sa 30e édition afin de rendre à tous encore plus accessible la musique du monde. « Les concerts auront lieu au Parterre du Quartier des spectacles, en face de la Maison symphonique, dans le Village des Nuits d’Afrique. Il y aura aussi des kiosques avec de la nourriture et de l’art africain ainsi qu’un espace dédiée aux familles.», reprend-il. En effet, le Village Nuits d’Afrique a été agrandi et enrichi cette année pour donner une expérience unique aux festivaliers. On peut entre autres participer à des ateliers à ciel ouvert afin d’apprendre les rudiments des instruments traditionnels et danses africaines et latines.

Les festivaliers auront l’embarras du choix concernant les concerts. En effet, 8 séries de spectacles sont prévues dont une nouvelle catégorie qui a vu le jour cette année soit, la série « Les Voix du Monde ». Cette série met en lumière les artistes qui utilisent leur voix comme instrument de leur art. Chaque série propose un concept différent et célèbre toutes les tendances des musiques du monde en passant de l’electro-reggae à la pop métissée.

MANU_DIBANGO_500px

On ne peut passer à côté de l’hommage qui sera rendu à l’artiste emblématique Manu Dibango, père du célèbre titre Soul MaKossa, qui a grandement influencé l’histoire de la musique du monde et qui a été à maintes reprises parrain du festival. À noter à votre agenda, la performance de Rachid Taha le 13 juillet prochain. «Taha est une sommité en Afrique du Nord en matière de musique rïe. C’est les 30 ans des Nuits d’Afrique, mais c’est aussi les 30 ans du raï. Comme Taha est une bête de scène, ce sera tout un spectacle » mentionne Moreau. L’énergie puissante de Tabou Combo, le doux folk de Yael Naim et le blues touareg mystérieux de Faris font également partie des coups de cœur de la programmation d’Herby Moreau. Toutefois, le porte-parole se laisse aller à la découverte et s’imprègne par l’ambiance du festival.

Autre nouveauté cette année, le nouvel Espace Agor’Afrique. « L’Agor’Afrique offre une panoplie d’activités, des minis concerts, des ateliers participatifs. C’est une expérience immersive. Il y a vraiment des activités pour tout le monde. C’est une bonne façon de faire connaître une autre culture aux enfants québécois et de faire connaître la culture d’où ils viennent aux enfants de 2e génération qui n’ont pas eu la chance de retourner au pays » partage le porte-parole.

« Tout ça a commencé il y a 30 ans devant le Balattou et là, depuis quelques années, le festival a pris sa place au cœur du Quartier des spectacles», mentionne Moreau à propos de l’histoire de cet évènement maintenant reconnu sur la scène internationale.

Pour en savoir plus sur la programmation du Festival International Nuits d’Afrique qui aura lieu du 12 au 24 juillet prochain au Quartier des spectacles, rendez-vous sur La Vitrine.

 

 

 

Exprimez-vous
Blogueur

J’ai trois passions dans la vie : la mode, les croûtons à l’ail et le sarcasme. J’exagère à peine. Je suis musicienne, j’écris également pour Ton Petit Look ...