mutek733

À voir et à faire à Mutek17

L’été est finalement arrivé, et qui dit été à Montréal, dit lot de festivités ! Toujours paré à répondre aux attentes des adeptes de musiques électroniques et de créations numériques, le festival Mutek propose avec sa 17e édition une programmation éclatée. Artistes canadiens et internationaux, émergents et établis se côtoieront du 1er au 5 juin dans plusieurs lieux du Quartier des spectacles. Vous manquez de temps et voulez profiter au maximum de l’expérience ? Pas de panique, nous vous offrons une couverture des soirées et des évènements à ne pas manquer !

Pour démarrer en beauté, le festival vous propose, le mercredi 1er juin, une performance du maitre londonien de la techno Lee Gamble, accompagné de l’animateur et motion designer Dave Gaskarth. Cet évènement prend place dans le cadre des Nocturnes du Musée d’art contemporain, qui se déploieront tout au long du festival. En plus de pouvoir contempler l’exposition rétrospective de l’artiste québécois Edmund Alleyn, le musée vous offre une programmation double : dans la salle principale et dans la salle BWR au -1. On vous conseille également la performance sensorielle aux effets de brouillards et aux éruptions lumineuses de l’artiste sonore canadien, Tim Hecker, lors de la Nocturne 2.

Expérience au Jardin Gamelin

Expérience au Parterre de Quartier des Spectacles

Comme à l’habitude, le festival conquiert l’espace du Métropolis avec deux soirées enflammées, issues d’une collaboration avec le Red Bull Music Academy. Au menu, une programmation éclectique de techno big room avec des live sets inédits d’artistes internationaux, dont : Function (3 juin), pionnier de musique underground en résidence au célèbre Berghaim de Berlin ; Lakker (3 juin), un duo irlandais aux sonorités dub-techno ; et le producteur de tech house Barac (4 juin), en provenance de Bucarest.

Mutek vous offre également la chance de vivre des expériences audiovisuelles hors du commun à la salle Pierre-Mercure, lors des sessions A/VISIONS. Le samedi 4 juin, le festival accueille en première mondiale la performance Dark Hearts Of Space des artistes russes installés à Berlin, Dasha Rush et Stanislav Glasov. Développée avec le Banff Center, cette dernière explore, à travers la musique et les arts visuels, les effets poétiques des trous noirs.

Pour les incertains qui n’ont pas encore la piqûre du festival, les fins d’après-midis Expériences, présentées gratuitement au Parterre du Quartier des spectacles, sont une bonne option découverte. On vous recommande, notamment, celle du 4 juin avec Machinedrum, artiste américain connu également sous son récent projet Aden. L’as de la versatilité offre des live sets aux accents techno, jungle, hip-hop et footwork.

piknic

Enfin, c’est encore sous l’Homme de Calder que se couronnera dimanche la 17e édition du festival, en raison de sa collaboration avec le Piknic Électronik. Quoi de plus plaisant que de vibrer aux rythmes de la musique acid house de Josh Wink, sous le soleil du parc Jean Drapeau ?

Mutek c’est aussi une programmation de jour avec des ateliers, des conférences et une exposition de réalité virtuelle au Centre Phi. Du 1er au 5 juin, cet évènement promet d’être aussi varié qu’exalté ! Et pour les billets, on fait quoi ? Tout ça est en vente sur le site de La Vitrine ! Alors, ça vous tente ?

Exprimez-vous
Blogueur