Patrick-Watson

Patrick, mon amour

Des frissons sur la nuque, des yeux qui brillent et des cœurs qui battent sur le même rythme que la musique planante et enveloppante de Patrick Watson. Le public du Métropolis a eu l’impression de vivre un moment hors du temps hier soir au spectacle Love songs for robots.

J’ai dû voir Patrick Watson au moins cinq fois en spectacle dans les dernières années. En fait, je le marierais. Mon jugement est donc peut-être tendancieux, mais hier, j’ai vu au Métropolis l’un de ses meilleurs spectacles. La salle baignait dans une ambiance feutrée, bercée par cette voix magnifique et si caractéristique du chanteur montréalais.

Sur la scène, jonchée de globes lumineux transparents ornés de plumes rouges, le spectacle s’est entamé avec la pièce titre de l’album; Love Songs For Robots, une chanson tout en douceur, avant d’enchaîner avec la puissante Good Morning Mr. Wolf qui a complètement soulevé le public. Sous d’immenses sphères suspendues éclairées par des projections, Watson était accompagné sur scène de son groupe ainsi que de trois choristes et de nombreux musiciens pour compléter l’orchestration de l’ensemble.

Plusieurs beaux moments ont parsemé le spectacle. On se serait cru dans un spectacle techno lorsque des centaines de minuscules rayons lasers verts et rouges ont traversé la scène vers le public le moment d’une chanson, mais ça n’avait de techno que l’éclairage. Un solo de scie égoïne par le batteur Robbie Kuster a également enthousiasmé le public.

Nous avons eu droit à des surprises jusqu’à la fin de la soirée. Au rappel, les membres du groupe sont réapparus sur scène revêtant des combinaisons lumineuses s’éclairant au rythme de leurs instruments. Patrick Watson est également descendu dans la foule avec un étrange système de mégaphones sur le dos pour une version à capella de Man under the sea où la foule a chanté paisiblement avec lui jusqu’à chuchoter la chanson à l’unisson.

Le chanteur est revenu sur scène pour un deuxième rappel où il a interprété une version piano-voix de la splendide Lighthouse.

Encore sur mon nuage aujourd’hui, j’écoute du Patrick Watson en boucle et je vous invite à vous procurer des billets pour son spectacle.

Patrick Watson sera au Métropolis les 16 et 18 décembre à Montréal, les 26 et 27 février à l’Annexe 3 de Laval et les 4 et 5 mars à l’Impérial de Québec.

Exprimez-vous
Blogueur

J’ai longtemps travaillé dans les billetteries. Cinq années à vendre à des clients les billets pour les meilleurs spectacles. Cinq années à remettre aux clie...