IMG_1422733

Le classique des classiques

Avec ses deux millions de spectateurs depuis 1964, ses 300 costumes, ses 1500 paires de pointes et ses 165 personnages, Casse-Noisette est une production monumentale. Le célèbre ballet revient encore cette année à la Place des Arts pour une vingtaine de représentations. Place à la féerie, à la magie et aux tutus !

La première fois que j’ai assisté à une représentation de Casse-Noisette, j’avais cinq ans et une brillante carrière de ballerine devant moi. Je rêvais de porter de jolis chaussons et de danser gracieusement comme ces déesses de l’arabesque. J’ai pris une retraite précoce à six ans et, vingt ans plus tard, je suis de retour à mes amours pour le ballet.

À la veille de Noël, l’échevin von Stahlbaum donne une grande fête dans sa demeure. Les invités dansent et les enfants sont ensevelis de cadeaux. La jeune Clara reçoit un casse-noisette de son parrain, que l’on dit doté de pouvoirs magiques. Lorsqu’elle s’endort, Clara plonge dans un rêve mystérieux et magnifique où les casse-noisettes se transforment en soldats combattant une armée de rats et elle est menée au pays des friandises où des danseurs des quatre coins du monde s’exécutent devant elle.

Le spectateur qui va voir Casse-Noisette doit se mettre dans un état d’esprit nostalgique. Il part à la recherche des Noëls d’antan et des souvenirs d’enfance. Ici, on se trouve devant un ballet classique que ni le temps ni les époques n’ont fait bouger. On danse encore la chorégraphie de Fernand Nault, élaborée en 1964, sur cette musique qui nous est si familière.

La pièce teintée d’humour est un voyage enchanteur dans le rêve. Les costumes colorés et  froufroutants côtoient les collants moulants des danseurs pour nous replonger dans notre imaginaire d’enfant. D’ailleurs, paraît-il que le prix moyen d’un costume se détaille à environ 2000 $ et que le costume du Roi des Bonbons avoisinerait les 10 000 $ !

Un impressionnant nombre de danseurs se partage la scène, du plus grand au plus petit. Les jeunes danseurs font fondre le cœur de l’assistance pendant que les danseurs professionnels l’éblouissent grâce à leurs mouvements précis et grandioses.

Casse-Noisette est présenté à la Place des Arts jusqu’au 30 décembre 2015.

Crédit photo : Renaud Vinet-Houle

Exprimez-vous
Blogueur

J’ai longtemps travaillé dans les billetteries. Cinq années à vendre à des clients les billets pour les meilleurs spectacles. Cinq années à remettre aux clie...