tiny_entete

Cinéphile en exil cherche film sympathique pour relation sérieuse

Exilée depuis 5 mois déjà en terre néo-brunswickoise, la Montréalaise en moi s’ennuie profondément de l’effervescence culturelle de la métropole. Isolée dans ma petite ville où le Cineplex n’offre que des films en anglais à majorité américaine, je jubile quand je pense à tout ce qui arrive en février à Montréal. Disons qu’il y a largement de quoi faire des jaloux…

Ainsi, la 33e édition des Rendez-vous du cinéma québécois s’entamera le 19 février pour se terminer le 28 février ; sans oublier la 12e édition de Montréal en Lumière le 28 février prochain, accompagnée de la 7e édition d’Art souterrain. Ah oui, ajoutons aussi le Festival international du Film pour enfant de Montréal (FIFEM) qui en est à sa 18e édition et qui débute également le 28 février.

Image tirée du film Her

Image tirée du film Her

De plus, il y a une tonne de sorties en salle au Québec que je ne voudrais pas manquer en février. Je pense à des films tels que Elephant Song de Charles Binamé (avec Xavier Dolan), Samba de Éric Toledano et Olivier Nakache (avec le beau Omar Sy), Whiplash de Damien Chazelle (Grand prix du Jury au festival Sundance), Timbuktu de Abderrahmane Sissako (finaliste pour l’Oscar du meilleur film étranger) et aussi Astérix, Le Domaine des dieux d’Alexandre Astier et Louis Clichy.

Qui dit février dit aussi Superbowl et Saint-Valentin. Étant donné que le Superbowl est déjà passé, on peut sauter ce sujet (même si j’ai envie de revoir les requins qui dansent à côté de Katy Perry). Alors, j’ai pensé à une sélection de films pour la Saint-Valentin. Je pourrais opter pour des films comme New York, I love you ou He’s just not that into you, mais non. Je pense plutôt à des films plus réalistes, plus atypiques, plus vrais!

Image tirée du film Punch Drunk Love

Image tirée du film Punch Drunk Love

Je sais que le mois de février peut être dur pour les célibataires et tous les gens comme moi qui n’en peuvent plus d’être séquestrés par le froid ou les tempêtes de neige. Voici pour toi, 5 films marginaux sur l’amour et le célibat :

  1. Year of the carnivore (2009) par Sook-Yin Lee
    Pour arriver à séduire l’homme qu’elle aime, Sammy , 21 ans, prend ses conseils au pied de la lettre et essaie d’acquérir plus d’expérience… sexuelle!
  2. Tiny Furniture (2010) par Lena Dunham
    Aura (Lena Dunham) vient de graduer et de laisser son copain. Elle déménage chez ses parents et tente de trouver un sens à sa vie.
  3. Punch Drunk Love (2002) par Paul Thomas Anderson
    Étrange, surprenant et sublime, ce film est l’histoire d’un coup de foudre pour Barry (Adam Sandler), simple propriétaire qui mène une vie… pleine de rebondissements!
  4. Her (2013) par Spike Jonze
    Dans un monde futuriste, les relations amoureuses ne sont plus ce qu’elles étaient. Theodore est un auteur solitaire qui développe une relation virtuelle avec un système d’opérations, et tente de trouver la balance dans ce nouveau type de liaisons.
  5. Eternal sunshine of the spotless mind (2004) par Michel Gondry
    Joel (Jim Carrey) et Clementine (Kate) traversent une période difficile dans leur couple. Dans le but de se défaire de cette douleur post-rupture, Clementine et Joel utilisent une nouvelle méthode clinique… mais il y a des choses dans la vie qu’on ne peut pas éviter.
Image tirée du film Year of the Carnivore

Image tirée du film Year of the Carnivore

Voilà, on est prêt à affronter le mois de février! Personnellement, je dois aller déneiger ma voiture, mais j’aimerais savoir : quel est ton film d’amour préféré? On peut partager nos coups de foudre et nos dégoûts culturels sur twitter @carondominique ! À bientôt.

 

Exprimez-vous
Blogueur

« Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d’autre chose? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout. » Pour reprendre les mots d’un cinéaste ...