Marie-ThereseFortin

À la trace de Marie-Thérèse Fortin

Tous les articles de Marie-Thérèse Fortin ici.

Chaque mois, dans sa rubrique « Artistes à la trace », le Lèche-Vitrine suivra un artiste dans la planification ou la réalisation de son œuvre, qui viendra partager des moments privilégiés et en toute intimité avec les lecteurs. L’instant de quelques billets, l’artiste ou le collectif artistique publiera des confidences, des réflexions, des photos et des vidéos personnelles, invitant les lecteurs à découvrir leur univers de création.

Ce mois-ci : Une Belle-Sœur à Paris!

Marie-Thérèse Fortin est présente dans plusieurs sphères du monde du théâtre.

Auparavant directrice artistique du Théâtre du Trident à Québec, de 1997 à 2003, elle dirige le Théâtre d’Aujourd’hui depuis 2004. Au théâtre, on l’a vue sur les planches dans Elizabeth, roi d’Angleterre au TNM, dans le rôle-titre qui lui a valu le prix Gaston-Roux de l’interprétation féminine. Plus récemment, on la voit dans Belles-Sœurs, une adaptation musicale de la pièce de Michel Tremblay par René Richard Cyr et Daniel Bélanger. À Québec, elle a tenu des rôles principaux dans une cinquantaine de pièces, en plus d’assurer la mise en scène de plusieurs oeuvres. Marie-Thérèse est aussi très présente au petit écran dans de nombreuses téléséries. Nous l’avons vue au grand écran dans Sans elle et dans Les grandes chaleurs de Sophie Lorain. Elle a remporté le prix Gémeaux, en 2001, 2002 et 2006, pour son interprétation de Françoise Langevin dans Le monde de Charlotte et Un monde à part. Toujours en 2001, elle a été décorée Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres (décoration remise par le gouvernement de la République Française). En 2002, lors d’un gala-bénéfice organisé par le YWCA de Québec, elle est nommée Femme de mérite, catégorie Arts et culture. Marie-Thérèse présente depuis quelques années un spectacle de chanson de Barbara. 

La Vitrine est heureuse de suivre Marie-Thérèse Fortin à la trace, et vous présente sa grande aventure en sol parisien!

La renaissance de Les Belles-Sœurs en comédie musicale

Cette pièce de théâtre, adoptée par les québécois dès ses premières lectures au grand public en 1968 au Théâtre d’Aujourd’hui, est restée gravée au cœur de notre patrimoine artistique. Elle nous a conquis, comme elle nous a fait rêver, comme elle nous a posé de nombreuses questions identitaires. Faire revivre la pièce au XXIe siècle est le projet des créateurs René-Richard Cyr (livret, paroles, mise en scène), Michel Tremblay (auteur), Daniel Bélanger (composition musicale) ainsi qu’une idée originale de Marie-Thérèse Fortin (qui tient aussi le rôle de Germaine Lauzon). Ces artistes chevronnés allient leurs forces pour faire revivre l’univers de ces 15 ouvrières féministes, où tout part d’une veillée de collage de timbres-primes. Cette pièce de théâtre nouvellement présentée sous forme de comédie musicale, conserve toutefois la précieuse et fondamentale touche magique apportée par le langage joual. L’univers musical (disponible sur disque), ainsi que la mise en scène entraînante transportent la pièce vers de nouveaux horizons.

Les Belles-Sœurs voyagent

Le succès de cette œuvre culte de Michel Tremblay est grandiose, étant jouée à travers le monde avec 425 productions, dans plus de 20 langues et plus de 25 pays. Puis, c’est maintenant au tour de la comédie musicale Belles-Sœurs, le projet québécois composé d’artisans d’ici qui fait ses premiers pas à Paris actuellement grâce à la compagnie B14 Productions, fondée pour exporter le projet à grande échelle, par le trio Bélanger, Cyr et Tremblay. Le prestigieux Théâtre du Rond-Point à Paris accueille la production pour 23 représentations sur une période de cinq semaines, soit du 8 mars au 7 avril 2012. Cette première représentation, qui a eu lieu lors de la Journée internationale des Femmes marqua, par un départ en lion, le début d’une grande aventure triomphante pour ces femmes fictionnelles révolutionnaires.

Source principale


Exprimez-vous
Blogueur

Plateforme interactive adjacente au calendrier culturel de La Vitrine, ce blogue se veut un lieu où passions et échanges d’informations culturelles fusionnen...